Façade / Création 2020

« D’un côté trois clients et le réceptionniste d’un vieil hôtel. De l’autre côté, tout le public. Entre les deux une fenêtre s’ouvre. Vision fragmentée de ces locataires qui, une fois en privé, s’affranchissent de leur quotidien. De l’exhibition à la dissimulation, leur intimité ajourée se dévoile à travers la lucarne.

Façade tente d’observer une frontière trouble, celle entre espace public et espace privé. Celle qui sépare le dedans du dehors de chacun, une ligne qui cloisonne le visible de l’invisible, ce que l’on donne à voir de ce qui restera caché. Contraste entre immobilisme du corps et agitation de l’âme. La façade est-elle le dernier rempart de notre intimité ? Pas sûr. A l’heure d’internet et des réseaux sociaux cette frontière se trouble d’autant plus que l’on met en scène notre vie privée sur la toile publique et qu’une deuxième vie est même possible au travers d’une cyber-identité. Sommes-nous la même personne à l’intérieur et à l’extérieur ? C’est, en somme, la question que pose Façade.

A travers une fenêtre entrouverte le spectateur aperçoit les fragments de vie de quatre personnes dont le comportement diffère s’ils sont seuls, à l’intérieur, ou s’ils sont à l’extérieur, soumis au regard de l’autre. De l’exhibition à la dissimulation leur intimité ajourée se dévoile.

Face à la foule, je ne peux pas toujours être moi-même.
Seul en revanche, je peux même être quelqu’un d’autre.
Le spectateur aura accès, malgré lui, à une fraction des secrets des résidents de l’hôtel.
Un imaginaire stimulé qui ne pourra résister à la fabulation.
Entre crainte et désir, fantasme et scepticisme, inhibition et curiosité, qu’éprouvera-t-il ? »

« En regardant à travers une fenêtre entrouverte on peut apercevoir la vie.
Vies rêvées ou réelles, riches et complexes. Nous savons alors mieux qui nous sommes »

David Soubies

Distribution


Écriture, mise en scène
David Soubies et Agnès Fustagueras

Avec

David Soubies : Composition et interprétation musicale, gesticulations, cascades, manipulation d'objets sonores
Agnès Fustagueras : mât rotatif, acro-danse
Artiste de cirque (distribution à venir) : mât chinois, acro-danse
Jérémie Guérin :  bidouilles sonores, sampling, traitement et programmations en direct (régie au plateau)
Quentin Paulhiac : construction de l’agrès

Durée : 50 min en extérieur / 1 h en salle
Tout public / Jauge : 500 personnes

Partenaires & Calendrier


PARTENAIRES CONFIRMÉS

Fondation E.C.ART - Pomaret (69), La Verrerie PNC Occitanie - Alès (30), La Cité du Cirque Marcel Marceau - Le Mans (72), Ville de La Bourboule (63)

CALENDRIER PREVISIONNEL DE CREATION

  • Conception et réalisation de l’agrès de septembre 2019 à janvier 2020
  • Essais techniques de la structure : janvier 2020
  • Résidences de création prévues avec l’équipe artistique de février 2020 à avril 2021
  • Sortie de création en salle : décembre 2020 / adaptation version rue : avril 2021